Retour à la liste des articles
illustration de la fable de La Fontaine Le Loup et le Chien

Le Loup et le Chien

En cette période de fêtes et après cette étrange année, il est bon de prendre du recul et de se remémorer pourquoi on a fait le choix courageux de l'entrepreneuriat.

Une fin d'année particulière

photo de deux femmes à l'air las sur un canapé avec des ballons représentant l'année 2020

2020 a été plutôt mouvementée. La crise sanitaire COVID-19 a donné du fil à retordre aux entreprises. Entre mesures barrières, interdiction d'ouvrir, et ralentissement global de l'économie, on en a vu de toutes les couleurs. Bien sûr, ce sont les plus petites entreprises qui ont subi de plein fouet cette crise économique.

Dans ce contexte étrange, et durant la période si particulière des fêtes de fin d'année, il me semble bon de prendre du recul sur l'année passée, mais également de se rappeler pourquoi on fait ce qu'on fait. Pourquoi on se lève tous les matins. Pourquoi on prend nos missions tellement à coeur.

J'ai donc décidé de vous livrer l'histoire de mes débuts en tant qu'entrepreneuse.

Comment tout a commencé

enfant se tenant debout en bas d'un grand escalier

Lorsque j'ai commencé mon activité de développeuse web, je n'avais pas d'idée de logo ni de nom d'entreprise. Je me suis dit qu'au lieu de forcer l'inspiration, ce qui est rarement productif, j'allais attendre que ça me tombe dessus comme une évidence, sans avoir la certitude que ça arriverait un jour.

Le temps a passé, quelques mois tout au plus, et j'ai eu une révélation : ça m'est tombé dessus comme une évidence. Mon logo se devait de refléter la raison profonde qui m'a poussée à devenir entrepreneuse : la soif de liberté !

Comment n'y avais-je pas pensé plus tôt ? Si cette voie professionnelle me rend si heureuse, c'est parce qu'elle est en accord avec mes valeurs et mes aspirations profondes, celles qui conditionnent tous les aspects de ma vie.

Mon mantra littéraire

photo d'un loup blanc

Depuis des années, j'ai retrouvé dans une fable mon désir d'indépendance et de liberté. Pour moi, cette oeuvre est la synthèse parfaite de cette quête. C'est par conséquent, à mes yeux, une allégorie de l'entrepreneuriat. C'est la fable Le Loup et le Chien de La Fontaine.

La voici :

Un Loup n'avait que les os et la peau

Tant les Chiens faisaient bonne garde.

Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau,

Gras, poli, qui s'était fourvoyé par mégarde.

L'attaquer, le mettre en quartiers,

Sire Loup l'eût fait volontiers.

Mais il fallait livrer bataille

Et le Mâtin était de taille

A se défendre hardiment.

Le Loup donc l'aborde humblement,

Entre en propos, et lui fait compliment

Sur son embonpoint, qu'il admire.

Il ne tiendra qu'à vous, beau sire,

D'être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.

Quittez les bois, vous ferez bien :

Vos pareils y sont misérables,

Cancres, haires, et pauvres diables,

Dont la condition est de mourir de faim.

Car quoi ? Rien d'assuré, point de franche lippée.

Tout à la pointe de l'épée.

Suivez-moi ; vous aurez un bien meilleur destin.

Le Loup reprit : Que me faudra-t-il faire ?

Presque rien, dit le Chien : donner la chasse aux gens

Portants bâtons, et mendiants;

Flatter ceux du logis, à son maître complaire ;

Moyennant quoi votre salaire

Sera force reliefs de toutes les façons :

Os de poulets, os de pigeons,

Sans parler de mainte caresse.

Le Loup déjà se forge une félicité

Qui le fait pleurer de tendresse.

Chemin faisant il vit le col du Chien, pelé :

Qu'est-ce là ? lui dit-il. Rien. Quoi ? rien ? Peu de chose.

Mais encor ? Le collier dont je suis attaché

De ce que vous voyez est peut-être la cause.

Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas

Où vous voulez ? Pas toujours, mais qu'importe ?

Il importe si bien, que de tous vos repas

Je ne veux en aucune sorte,

Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor.

Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encor.

La fin d'une année, le début d'une autre

photo d'une jeune pousse de plante dans la terre

Cette année a été difficile. Si vous êtes encore debout, c'est déjà beau. Vous pouvez en être fier·ère.

Profitez de cette période de fêtes pour vous remémorer pourquoi vous faites ce que vous faites, et combien vous avez été courageux·se tout au long de cette année mouvementée.

Qu'espérez-vous pour 2021 ?

Alors, on commence quand ?